août 10, 2020, 01:06:58 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Le gouvernement passe à "GO"!  (Lu 1038 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Le gouvernement passe à "GO"!
« le: mai 01, 2007, 03:36:28 pm »
Pour reprendre la célèbre image issue du jeu de société Monopoly, le gouvernement du Québec a passé à "GO", hier!

Le lundi 30 avril 2007 était jour de fête au Ministère du Revenu du Québec mais aussi à l'Agence du Revenu du Canada. Tous les citoyens ont dû y déposer leur rapport d'impôt et lorsque possible, la part exigée par l'État.

La dernière fin de semaine d'avril a donc été consacrée, pour au moins 50% des Québécois, à compléter leur rapport d'impôt 2006... afin de garnir le "trésor public".

Le peuple québécois a de quoi se plaindre.

En 2005, une famille québécoise a payé (en moyenne) 5,732$ en impôts et taxes -DE PLUS- qu'une famille ontarienne. Déjà qu'environ 50% de notre temps de travail sert à satisfaire l'apétit fiscal de l'État, il faut ajouter que nous détenons le triste record des contribuables les plus taxés en Amérique du Nord... ouch.

Et si ce n'était que l'argent, ce serait une chose mais en plus de nous lessiver financièrement, les fonctionnaires et les élus multiplient les méandres techniques pour arriver à compléter un rapport d'impôt.

Par exemple, un travailleur autonome typique devra compléter près de 30 formulaires différents pour "présenter sa situation au gouvernement". Il est devenu impossible de faire un rapport d'impôt "à la main" pour cette classe de travailleurs tellement les risques d'erreurs sont nombreux, "à la mitaine".

Il faut se rappeler que chaque minute, chaque heure, chaque journée consacrée à remplir ces formulaires d'impôt (et tenter de les comprendre) empêche notre société de créer de la richesse. La complexité de l'impôt d'ici nous désavantage nettement dans une économie désormais globale.

Le Québec doit travailler à rattraper son écart de richesse avec le reste du Canada.

Primo, le régime fiscal devrait subir une redoutable cure d'amaigrissement. Les fonctionnaires paresseux et largement incompétents (et oui, il y en a) ont laissé la situation s'enlisser au point où aucun fonctionnaire ne peut aujourd'hui clâmer comprendre l'impôt, dans son ensemble... imaginez le cauchemar pour les simples citoyens!

La fiscalité n'est pas un mal nécessaire.

Au Québec, le Ministère du Revenu, c'est avant tout une grosse machine à engraisser des syndiqués. Puisque ces fonctionnaires syndiqués reçoivent leur salaire depuis notre "carte de crédit publique", il serait temps de tout simplifier, de manière à éliminer des milliers de "pousseux de crayons" qui se paient de gros salaire sur le dos de nos enfants... sans créer de richesse.

C'est honteux quand même, non?

Soyons francs, les employés du Ministère du Revenu ne créent rien.

Ils ne créent aucune richesse en plus de multiplier les embûches pour les citoyens et les entreprises, surtout les PME, leur cible de prédilection parce qu'elles n'ont pas de temps (et d'argent) à perdre en cour.

Si nous étions un pays très riche, j'avalerais ma pilule mais lorsque je vois les enfants d'aujourd'hui grandir dans un monde d'une complexité sans borne dont la gestion nous coûte la peau des fesses, je dis qu'il est temps de donner un grand coup de barre pour remettre de l'ordre dans la tour de Babel administrative qu'est devenu "le revenu".

La simplification fiscale attirera les entreprises, créera de -BONS- emplois et permettra enfin aux citoyens de s'y retrouver.

Qu'attendent les partis politiques pour agir?

Ah! Oui, j'oubliais — ce sont les syndicats qui mènent le Québec. Un peu comme la queue qui agite le chien...

gouvernement.qc.ca

Le gouvernement passe à "GO"!
« le: mai 01, 2007, 03:36:28 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!