gouvernement.qc.ca

Ailleurs dans le monde => Grands centres d'intérêt => Le Monde => Discussion démarrée par: editeur le mai 04, 2009, 12:57:36 pm

Titre: Italie: Mme Berlusconi veut divorcer
Posté par: editeur le mai 04, 2009, 12:57:36 pm
Italie

Mme Berlusconi veut divorcer

Excédée par les frasques et les provocations répétées de son mari, Veronica Berlusconi (http://www.lejdd.fr/cmc//international/200918/veronica-berlusconi-ciao-silvio_206530.html), première dame d'Italie, a entamé une procédure de divorce.

Le chef du gouvernement, Sylvio Berlusconi (http://fr.wikipedia.org/wiki/Silvio_Berlusconi), n'a pas voulu commenter l'affaire. Il s'est contenté de publier une déclaration dans laquelle il dit que « c'est une question personnelle qui me fait de la peine, qui fait partie de la sphère privée et dont il me semble qu'il ne faudrait pas parler ».

L'épouse, elle, a déclaré au journal La Stampa (http://www.lastampa.it/) qu'elle jugeait impossible de« vivre avec un homme qui fréquente des mineures. »

Deux gouttes qui ont fait déborder le vase

Mme Berlusconi s'est insurgée la semaine dernière après avoir appris que son mari enrôlait des starlettes de la télévision comme candidates sur ses listes aux élections européennes, en juin.

Elle s'est aussi sentie insultée lorsque son mari a assisté à la soirée anniversaire d'une jeune napolitaine de 18 ans. « Il n'est jamais venu à aucun 18e anniversaire de ses enfants, même s'il y était invité », a-t-elle déclaré.

Ces pratiques ne sont pas nouvelles pour le chef d'État italien. En 2007, il s'était publiquement excusé auprès de Veronica après avoir proposé, en plaisantant, le mariage à Mara Carfagna, une autre starlette de la télé. Elle est aujourd'hui ministre à l'Égalité des chances dans le gouvernement Berlusconi.

Veronica Lario avait 24 ans et jouait sur une scène de théâtre à Milan lorsqu'elle a rencontré son futur mari.

Mariée, elle a peu joué le rôle de première dame et défendait les manifestants contre la guerre en Irak, que soutenait son mari.

Silvio Berlusconi est au plus haut dans les sondages de popularité. L'annonce du divorce pourrait toutefois miner les chances de son parti aux prochaines élections européennes.


Source: Site web de Radio-Canada (http://www.radio-canada.ca/)