mars 28, 2020, 03:25:04 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: NPD: Espoir et dégoût  (Lu 1368 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
NPD: Espoir et dégoût
« le: octobre 11, 2008, 11:44:35 pm »
NPD

Espoir et dégoût

De passage à Montréal, samedi, le chef du Nouveau Parti démocratique Jack Layton a affirmé avec optimisme que son caucus québécois pourrait compter deux membres de plus au lendemain des élections du 14 octobre.

Selon le chef du NPD, ses candidats Daniel Breton, dans Jeanne-Le Ber, et Anne Lagacé-Dowson, dans Westmount-Ville-Marie, ont « de bonnes chances de remporter leur circonscription ».

« Environ 75 % de mes pancartes électorales ont été vandalisées depuis le début de la campagne dans ma circonscription; je crois que ça témoigne du fait qu'on dérange nos adversaires », affirme Daniel Breton.

« Sans être prétentieux, je crois que moi et Anne sommes prêts à rejoindre Thomas Mulcair comme députés néo-démocrates au Parlement », a dit M. Breton.

Thomas Mulcair a été élu dans Outremont lors d'élections partielles en septembre 2007.

« On sent que l'électorat penche en notre faveur. Les gens savent que nous sommes le seul parti à tenir un véritable discours progressiste », a expliqué Mme Lagacé-Dowson, accompagnée de son chef au Marché Atwater.

Le dégoût

Par ailleurs, le chef du NPD a tiré à boulets rouges sur les chefs des autres partis.

Jack Layton s'est notamment dit « dégoûté » par les agissements du chef conservateur Stephen Harper dans l'affaire Chuck Cadman. (Lire notre article à ce sujet.)

Jack Layton a aussi reproché à M. Harper de ne pas s'intéresser aux problèmes des Canadiens et des Canadiennes, pas plus qu'à leurs inquiétudes concernant leurs épargnes, leur pension ou leur retraite.

Jack Layton a aussi attaqué le chef du Parti libéral Stéphane Dion. Selon le chef néo-démocrate, la décision de M. Dion de mettre en vigueur plus lentement sa taxe sur le carbone indique clairement que le chef libéral « n'a pas considéré les implications politiques de ses décisions ».

Jack Layton s'en est pris aussi au Bloc québécois. Il a répété que le NPD se présentait comme la seule véritable option au Québec puisque le parti souverainiste ne pourra jamais gouverner le pays.

« Les gens veulent entendre parler d'économie, de justice sociale, d'environnement et de paix plutôt que des vieux débats constitutionnels, a déclaré M. Layton. Ils sont préoccupés à savoir si le pain et le beurre seront présents sur leur table à manger demain ».

Le chef du NPD privilégie un fédéralisme « flexible et asymétrique » qui respecterait les champs de compétence du gouvernement québécois.

Plus tard au Club Soda, toujours à Montréal

Le chef néo-démocrate a accusé les chefs des autres partis de l'opposition de jouer double jeu en prétendant s'opposer aux conservateurs au Québec tout en le soutenant au Parlement.

« Gilles Duceppe a voté pour deux budgets de Stephen Harper qui ont laissé les familles de côté en donnant des milliards aux banques et aux pétrolières [...]. On ne peut pas se présenter contre Stephen Harper au Québec et le soutenir à Ottawa », a-t-il lancé à l'intention du chef bloquiste.

De la même manière, Jack Layton a reproché à Stéphane Dion de demander aux Canadiens de barrer la route à Stephen Harper alors « qu'il ne l'a pas fait lorsqu'il était au pouvoir ». Le chef du NPD a rappelé que le chef libéral avait apporté son soutien au gouvernement Harper à chacun des 43 votes de confiance.

« Si vous ne pouvez pas faire votre travail comme chef de l'opposition, vous ne pouvez pas devenir premier ministre », a-t-il lancé à l'intention de M. Dion avant de brocarder la taxe sur le carbone du Tournant vert libéral. « C'est injuste de vous imposer ce fardeau », a-t-il affirmé.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

NPD: Espoir et dégoût
« le: octobre 11, 2008, 11:44:35 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!