avril 09, 2020, 04:11:14 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Gestion des FIER: Pas d'explications claires  (Lu 1391 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Gestion des FIER: Pas d'explications claires
« le: mai 02, 2009, 12:33:03 am »
Gestion des FIER

Pas d'explications claires

La gestion des Fonds d'intervention économique régional (FIER) a sérieusement été mise en doute par les partis d'opposition, vendredi, lors de la commission parlementaire sur l'étude des crédits du ministère du Développement économique.

Dans plusieurs cas, le président d'Investissement Québec, Jacques Daoust, n'a pas été en mesure de fournir d'explications claires.

Mercredi, le porte-parole péquiste d'économie et de finances, François Legault, a affirmé mercredi que plus de 5 des 6 millions de dollars qui devaient être investis dans des projets autorisés par le FIER-Boréal ont plutôt été partagés entre des entrepreneurs montréalais, enfreignant les règles en vigueur.

Selon les règles d'Investissement Québec, 50 % des sommes investies dans les entreprises doivent être dépensées à terme dans les régions d'où proviennent les fonds.

Jeudi, Investissement Québec a affirmé que sur les 6 millions investis par le FIER-Boréal, 2,75 millions l'ont été au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Comme le FIER est autorisé à investir un maximum de 15 millions de dollars, il faudra donc, à terme, que plus de 7,5 millions de dollars aient été investis dans la région.

Vendredi, M. Daoust a été incapable de prouver qu'il avait fait des vérifications avant d'affirmer qu'une somme de 2,75 millions de dollars avait effectivement été investie dans des entreprises ayant des activités au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Selon le Parti québécois, cette somme est plutôt de 750 000 $.

Quant au pourcentage d'investissement à l'extérieur de la région, M. Daoust a admis que 50 % des investissements devaient être versés dans les entreprises de la région, mais selon lui, le pourcentage calculé sur une base annuelle doit être atteint au terme des activités du fonds. Rappelons que cette pratique va à l'encontre des règles d'Investissement Québec.

Le président d'Investissement Québec n'a pas été en mesure d'expliquer pourquoi le FIER-Boréal n'a pas respecté sa propre politique d'investissement.

En conférence de presse vendredi, M. Legault a proposé deux recommandations au ministre des Finances, Raymond Bachand. D'une part, il estime que tous les investissements devraient être faits dans la région. D'autre part, les investissements des FIER dans les entreprises devraient être des exceptions et des explications devraient être fournies.

Deux personnalités libérales, Pietro Perrino et Valier Boivin, sont actionnaires de quatre entreprises dans lesquelles a investi le FIER-Boréal du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont ils sont gestionnaires.

Les sommes investies par le FIER-Boréal du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont l'objectif premier est de stimuler l'économie de la région en offrant du capital de risque à des entreprises qui démarrent ou qui ont des projets de croissance, proviennent aux deux tiers du Trésor public. L'autre tiers provient des entrepreneurs eux-mêmes.

Nouvelles révélations de l'ADQ

Vendredi matin, le député adéquiste François Bonnardel, porte-parole de son parti en matière de finances et d'économie, a indiqué qu'un important donateur du Parti libéral du Québec reçoit des fonds publics par l'entremise de quatre FIER différents.

Au cours de la dernière année, Luigi Coretti, propriétaire du Bureau canadien d'investigation et ajustement (CBIA), a reçu un total de 4 millions de dollars par l'entremise de:

  • FIER-Innovation durable (Estrie)
  • FIER-Boréal 2 (Saguenay-Lac-St-Jean)
  • FIER-CPVC (Laval)
  • FIER-Ville Marie (Laval)

L'ADQ soutient qu'entre 2005 et 2007, M. Coretti a donné 6500 $ au Parti libéral du Québec.

« Jour après jour, l'ADQ découvre des irrégularités et des apparences de conflits d'intérêts dans l'administration des FIER. Il est difficile de comprendre comment une personne comme M. Coretti, qui peut se permettre de donner autant d'argent au Parti libéral, a recours à des fonds publics provenant de quatre FIER situés aux quatre coins du Québec », a déclaré M. Bonnardel.

Le ministre du Développement économique, Raymond Bachand, a indiqué vendredi que le gouvernement pourrait tenir un débat sur la réglementation des FIER.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Gestion des FIER: Pas d'explications claires
« le: mai 02, 2009, 12:33:03 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!