juin 17, 2021, 04:21:40 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Québec: 3 milliards de déficit en 3 mois  (Lu 903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Québec: 3 milliards de déficit en 3 mois
« le: septembre 29, 2009, 08:52:34 pm »
Gouvernement du Québec

3 milliards de déficit en 3 mois

Les coffres du Québec ont enregistré un déficit de 3 milliards de dollars au 30 juin 2009, après trois mois d'exercice budgétaire. Or, le déficit prévu par le gouvernement pour l'année financière 2009-2010 se chiffre à 3,9 milliards.

Pour le mois de juin, le déficit s'élève à 1 milliard de dollars, soit 655 millions de plus qu'en juin 2008.

Au niveau des revenus, le rapport note qu'ils totalisent 15,6 milliards de dollars, «  soit un niveau similaire à celui de juin 2008  ».

Entre avril et juin, les dépenses ont augmenté de 941 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Le secteur de la santé et des services sociaux - le plus important poste budgétaire - explique la majeure partie de cette hausse, avec 546 millions, soit 8,3 %.

Le rapport mensuel des opérations financières ne précise pas si le ministère compte toujours atteindre son objectif. Tout au plus précise-t-il qu'une «  mise à jour des équilibres financiers sera effectuée en octobre  ».

Cependant, les prévisions des besoins financiers nets sont maintenues à 6,3 milliards.

Raymond Bachand rassurant

Devant ces chiffres, le ministre des Finances, Raymond Bachand, a tenu à jouer la carte de l'apaisement.

  • C'est en ligne avec les patterns des trois premiers mois de l'année, année après année, pour deux ou trois raisons. Mais l'une des raisons, c'est que l'État fait beaucoup de déboursés dans les premiers mois, parce qu'on fait nos paiements de transferts aux commissions scolaires, aux hôpitaux, aux organismes.

    — Raymond Bachand, ministre des Finances

M. Bachand a ajouté qu'il n'y avait «  rien d'écarté, mais rien de prévu  ». «  Arrêtons de faire peur au monde, on verra les chiffres quand ils tomberont  », a-t-il lancé.

  • Un déficit trimestriel répété

    Lors des années financières précédentes, le gouvernement a toujours enregistré un déficit pour la période d'avril à juin. Cela s'explique en partie du fait que le gouvernement attribue la majeure partie des budgets en début d'exercice financier.

    À titre d'exemple, il se chiffrait à:

    • 1,152 milliard en 2007-2008;
    • 1,813 milliard en 2008-2009.

    Ces deux années financières se sont soldées respectivement par un surplus de 1,650 milliard et d'un déficit de 1,305 milliard (avant rééquilibrage du solde budgétaire).

    La croissance du produit intérieur brut (PIB) s'était élevée à 2,5 % en 2007 et de 1 % en 2008.

    Le budget du Québec prévoit toutefois un recul du PIB de 1,2 % en 2009 et un retour à la croissance, à 1,9 %, en 2010.

Pauline Marois tance la gestion libérale

Devant ces chiffres, la chef du Parti québécois, Pauline Marois, s'est dit «  très inquiète de la gestion des finances publiques de la part de M. Charest  ».

  • [M. Charest] nous a imposés un bâillon la semaine dernière. Et dans le fond, c'était parce qu'il voulait camoufler sans doute ce qui se passe aujourd'hui. Mais maintenant, il a une responsabilité: de dire exactement où il s'en va.

    — Pauline Marois

Le projet de loi 40 sur le déficit adopté

La semaine dernière, le gouvernement libéral a fait adopter le projet de loi 40, ou Loi modifiant la Loi sur l'équilibre budgétaire, sous bâillon.

Il peut ainsi présenter des déficits totalisant 11,5 milliards de dollars d'ici 2013-2014 sans faire de compressions budgétaires.

  • Le projet de loi 40

    La Loi sur l'équilibre budgétaire, adoptée en 1996 par le gouvernement de Lucien Bouchard, visait à encadrer l'opération de retour au déficit zéro. En vertu de cette loi, les gouvernements peuvent faire des déficits lorsqu'ils y sont poussés par la conjoncture économique, mais doivent présenter un cadre financier prévoyant le retour à l'équilibre dans les cinq années suivantes.

    Le projet de loi 40 «  suspend temporairement l'effet de certaines dispositions de la Loi sur l'équilibre budgétaire et permet au ministre de présenter des objectifs de déficits budgétaires décroissants. Il prévoit aussi la manière suivant laquelle le ministre rendra compte de l'atteinte de ces objectifs  ».

    Le ministre des Finances a toutefois jusqu'en 2011 pour présenter ses objectifs de déficits décroissants. L'obligation de retour à l'équilibre en cinq ans, contenue dans la loi de 1996, est suspendue jusqu'à ce que le ministre détermine lui-même l'échéancier pour revenir au déficit zéro.

    Cet aspect du projet de loi a soulevé les critiques de l'opposition en commission parlementaire. L'ex-député François Legault, qui menait la charge, soulignait qu'il n'était donc pas garanti que le retour à l'équilibre se ferait en 2013-2014, comme le prévoit actuellement le gouvernement.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Québec: 3 milliards de déficit en 3 mois
« le: septembre 29, 2009, 08:52:34 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!