avril 05, 2020, 02:09:52 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Jour d'élection: C'est le temps de voter  (Lu 1243 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Jour d'élection: C'est le temps de voter
« le: novembre 01, 2009, 10:43:42 am »
Jour d'élection

C'est le temps de voter

C'est jour d'élections municipales dans 866 villes et villages du Québec aujourd'hui. Pas moins de 561 postes de maire sont en jeu. Les bureaux de vote sont ouverts de 10 h à 20 h.

Le directeur général des élections, Marcel Blanchet, s'attend à ce que le taux de participation de 45 % enregistré lors des élections municipales de 2005 soit dépassé. Il fonde son optimisme sur la popularité du vote par anticipation de la semaine dernière.

L'intérêt de la lutte électorale n'est pas égal dans toutes les régions.Si la victoire semble acquise pour le maire sortant Régis Labeaume, à Québec, c'est une tout autre histoire pour celui du maire sortant de Montréal Gérald Tremblay, qui est talonné par ses principaux adversaires, Louise Harel et Richard Bergeron.

La campagne a été très mouvementée, ponctuée de démissions fracassantes, d'allégations de corruption, de menaces, de vandalisme, de mises en demeure et de plaintes au Directeur des Élections.

Selon Marie Claude-Prémont, professeur à l'École Nationale d'Administration publique, cette année le programme n'a pas été déterminé par les partis politiques, mais par les révélations des médias.

« C'est une forme de campagne presque en électrochoc, ponctuée par des révélations qui ont davantage secoué la région montréalaise, mais en même temps l'ensemble des municipalités », dit-elle.

Des petites municipalités comme Boisbriand, Sainte-Julienne, Brossard, ou Saint-Jérôme, n'ont pas échappé aux rebondissements électoraux.

Dans la couronne de Montréal, plusieurs luttes sont aussi intéressantes. À Longueuil, au sud de Montréal, la lutte s'annonce aussi très serrée. Jacques Goyette, qui était dans l'Équipe du maire Claude Gladu, dont le parti est au pouvoir depuis 27 ans, a une adversaire de taille cette année en l'ancienne députée bloquiste Caroline St-Hilaire.

Du côté de Laval, il sera intéressant de voir si le maire Vaillancourt, qui est en poste depuis plus de 20 ans et qui sollicite un sixième mandat, fera table rase de l'opposition, inexistante actuellement au conseil municipal.

À Saguenay, le maire sortant, Jean Tremblay, est toujours très populaire. Yves Lévesque, à Trois-Rivières, brigue un troisième mandat, et Marc Bureau à Gatineau demande un deuxième mandat.

Afin d'augmenter le taux de participation aux élections municipales - 56 % en 2002 - le gouvernement du Québec a voulu créer un événement en obligeant toutes les municipalités de la province à tenir leurs élections en même temps, le premier dimanche de novembre.

La première de ces élections générales s'est tenue en 2005, après la défusion de nombreuses villes.

« De créer cet événement à travers le Québec n'a pas réussi en 2005 parce que le taux de participation a été de 45 %. Il faut espérer que cette fois-ci, qu'il y aura reprise de possession de la scène municipale par les citoyens », souhaite Marie-Claude Prémont.

Huit municipalités du Québec seront sans maire après les élections, parce que personne ne s'est porté candidat. Le processus électoral devra donc être repris. Il y aura ainsi une nouvelle période de mise en candidature et un nouveau scrutin. Si un seul candidat à la mairie se présente, il sera automatiquement élu. En attendant, le conseil municipal qui est en place dans ces huit villes continuera à siéger et ses membres vont choisir un maire suppléant.

RDI diffusera une Émission spéciale sur les élections municipales, animée par Patrice Roy, ce soir à 18 h 30.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Jour d'élection: C'est le temps de voter
« le: novembre 01, 2009, 10:43:42 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!