mars 31, 2020, 04:45:47 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: L'intérêt de tous les actionnaires dans le détail  (Lu 1358 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
L'intérêt de tous les actionnaires dans le détail
« le: novembre 30, 2009, 04:45:29 pm »
L'intérêt de tous les actionnaires dans le détail

Montréal, le lundi 30 novembre 2009 — C'est avec déception que nous prenons connaissance de la modification apportée par la Commission des finances publiques à l'article 228 du Projet de loi no 63 — Loi sur les sociétés par actions — qui stérilisera le droit des actionnaires à une information complète sur la situation financière d'une société:

  • « Toutefois, la société peut refuser de faire droit à la demande lorsque la valeur des montants des actifs… représentent moins de 10 % du montant correspondant dans les états financiers de la société. »

L'article 228, dans son libellé initial, permettait d'assurer aux actionnaires de sociétés québécoises les mêmes droits que ceux accordés aux actionnaires de sociétés régies par la Loi canadienne des sociétés par actions (LCSA), corrigeant ainsi une lacune importante de la loi québécoise. Pour notre organisme, ce droit à l'information est fondamental et nous conduisait à entreprendre des démarches judiciaires pour consulter les états financiers de Power Corporation. En plus d'être utile aux investisseurs dans le cas notamment de vente ou d'achat d'entreprise, un tel accès à l'information peut contribuer à améliorer la protection des épargnants et aider à prévenir ou à éviter des fraudes. C'est d'ailleurs la conclusion à laquelle sont arrivées la Cour supérieure et la Cour d'appel dans leur interprétation de l'article 157 de la Loi canadienne des sociétés par actions en statuant qu'un actionnaire devait avoir accès à l'ensemble des données pour évaluer son risque d'investissement.

Rappelons que l'article initial était loin d'appeler à une curiosité malsaine, comme certains laissaient entendre dans leurs interventions, puisque l'article 229 du projet de loi initial stipulait que « une société peut demander au tribunal d'interdire la consultation des états financiers d'une de ses filiales ou d'une autre personne morale dont l'information est consolidée à la sienne, si elle démontre le préjudice qu'elle ou l'une de ses filiales pourrait subir par suite de cette consultation ». Elle comportait donc une balise qui reposait sur le jugement du tribunal.

Il nous apparaît donc primordial que cet article soit conservé tel quel afin d'assurer la transparence nécessaire à une prise de décision éclairée et à une meilleure gouvernance de sociétés.

Plus est, l'amendement proposé peut rendre encore plus opaque l'information transmise aux actionnaires, certaines entreprises pouvant profiter de cette balise pour faire preuve de comptabilité créative et multiplier les filiales de petite taille.

Enfin, en demandant à l'actionnaire de s'adresser au tribunal pour réviser la décision, ce nouvel article introduit un fardeau injustifié sur les épaules de l'actionnaire, lui qui entreprend ces démarches dans l'unique souci d'une meilleure transparence.

- 30 -

Le MÉDAC

[email protected]
514-560-2202

gouvernement.qc.ca

L'intérêt de tous les actionnaires dans le détail
« le: novembre 30, 2009, 04:45:29 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!