mars 28, 2020, 04:33:59 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Radars-photo: Les policiers de Québec entendent contester  (Lu 1207 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Radars-photo: Les policiers de Québec entendent contester
« le: janvier 20, 2010, 08:30:44 am »
Les policiers entendent contester

AVEC LA COLLABORATION DE DIANE TREMBLAY

Radars photo exploités par des civils

(KG) Non seulement la Fraternité des policiers de Québec ne voit pas l’utilité d’installer des radars photo pour contrôler la vitesse dans les quartiers résidentiels de Québec, mais elle entend contester la possibilité que des civils exploitent ces engins.

« On est en train de se demander quel est le but réel du maire Labeaume : protéger les citoyens ou remplir les coffres de la Ville? » lance Jean Beaudoin, président de la Fraternité des policières et policiers de la Ville de Québec (FPPVQ).

Lors du conseil municipal, lundi soir, M. Labeaume a fait part de son intention de demander au gouvernement du Québec que des radars photo mobiles puissent être exploités par des civils à Québec. « On le déplore d’autant plus que ça ressemble à de la sous-traitance, signale M. Beaudoin, qui se promet d’écrire au ministère de la Sécurité publique. « Il faut empêcher ça », dit le président du FPPVQ.

Les radars photo ne seront jamais aussi efficaces que les policiers, plaide M. Beaudoin, qui n’y voit pas un moyen de freiner les ardeurs des conducteurs. « Si j’entre dans une zone en ne sachant pas qu’un photoradar est en opération, je peux aussi bien repasser dans l’heure qui suit et commettre de nouveau l’infraction, alors le but n’est pas atteint. »

M. Beaudoin souhaite connaître la position du directeur du service de police, Serge Bélisle. Ce dernier n’a pas voulu commenter, hier. « Il ne commentera pas, comme il s’agit pour l’instant d’une demande hypothétique et qu’il y a encore beaucoup de détails à régler sur le plan législatif », a affirmé son porte-parole, Gino Lévesque.

Faire des économies

Le maire Labeaume a par ailleurs rappelé, hier matin, que le but de cette flexibilité réclamée « c’est vraiment pour des questions de coût. On ne veut pas irriter personne, on veut juste gérer », a-t-il affirmé.

La loi prévoit à l’heure actuelle qu’un policier conduise les véhicules où se trouvent des radars itinérants. Le maire souhaite que le ministère fouille la question.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Radars-photo: Les policiers de Québec entendent contester
« le: janvier 20, 2010, 08:30:44 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!