avril 09, 2020, 02:01:58 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Rentrée 2010 à l'Assemblée nationale: Bain de boue  (Lu 1132 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Rentrée 2010 à l'Assemblée nationale: Bain de boue
« le: février 11, 2010, 12:24:15 am »
Bain de boue

Par J.Jacques Samson

Jean Charest et son équipe parlementaire replongent aujourd’hui dans le bain de boue dont ils ont réussi à s’extirper au début de décembre.

Le climat était pourri à l’Assemblée nationale, cet automne. Les couteaux volaient bas et le niveau de langage est souvent descendu sous la barre du plus élémentaire respect entre les deux côtés de l’Assemblée. Il en est ainsi chaque fois que les échanges portent sur les cordes sensibles de l’éthique, de la moralité politique ou de soupçons de corruption.

Or, le gouvernement Charest a été enseveli sous des dossiers de ce type. Le ministre David Whissell, copropriétaire d’une entreprise d’asphaltage, a été contraint de démissionner. L’ADQ a révélé que des contrats sans appels d’offres totalisant 240 millions de dollars avaient été attribués en six mois seulement en 2009, dont une liasse de ceux-ci représentant 150 millions étaient allés à des souscripteurs à la caisse libérale. L’entreprise de M. Whissell avait profité de tels contrats.

Des donateurs au PLQ ont aussi été favorisés dans l’octroi de nouveaux permis de garderies privées. Nous avons également appris que chaque ministre libéral devait amasser 100 000 $ pour la caisse du parti. Le nouveau député de Rivière-du-Loup, Jean D’amour, était dans l’eau bouillante pour ne pas avoir respecté avant son élection les règles sur le lobbyisme.

C’est sur cette sombre toile de fond que Jean Charest a résisté froidement à la demande générale au Québec d’une commission d’enquête sur la corruption dans l’industrie de la construction et dans l’attribution des contrats par les pouvoirs publics. Les partis d’opposition associent avec succès les entorses à l’éthique à l’implication possible de libéraux notoires dans des cas de corruption, ce qui expliquerait l’entêtement du premier ministre à refuser la tenue d’une commission d’enquête.

Les députés des partis d’opposition ont eu deux mois pour fouiller dans les poubelles et en ressortir des dossiers compromettants. S’ils n’ont rien trouvé de neuf, les échanges seront aussi acerbes qu’au cours de l’automne, mais ils ne déboucheront sur rien. Dans quelques semaines, toute l’attention se tournera vers le budget 2010-2011 et Jean Charest aura gagné son pari de réussir à étouffer l’espoir d’une commission d’enquête.

OÙ COUPER?

Quand un gouvernement prépare une vague de coupures budgétaires, le Conseil du trésor passe la commande à la machine administrative de chaque ministère de cibler à quels postes de dépenses des compressions seraient possibles. On entend alors hurler de haut en bas de la bureaucratie, comme si les sous-ministres et chefs de service se faisaient arracher des dents à froid. Les organisations syndicales se mobilisent; alertés par les fonctionnaires, les groupes de pression agitent leurs épouvantails.

Or, rien de tout cela ne se passe vraiment encore, ce qui est très inquiétant.

Les déficits annuels ajoutent à une dette en croissance galopante; le gouvernement ne parvient plus à payer l’épicerie et il imposera des tarifs aux utilisateurs de services; l’ex-ministre des Finances Monique Jérôme-Forget a affirmé l’an dernier, avant de s’enfuir, qu’il faudrait ramener cette année la croissance des dépenses de 4,5 % en moyenne depuis 2003 à 3,2 %, ce qui signifie des coupures de près d’un milliard.

Massivement, les Québécois réclament de Jean Charest un grand ménage dans les dépenses de l’État. Pourtant, le premier ministre semble y rester aussi sourd qu’aux demandes d’une enquête publique sur la corruption.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Rentrée 2010 à l'Assemblée nationale: Bain de boue
« le: février 11, 2010, 12:24:15 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!