avril 05, 2020, 01:35:07 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Lobbyisme: Un registre peu populaire  (Lu 1004 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Lobbyisme: Un registre peu populaire
« le: juin 12, 2010, 10:39:57 pm »
Lobbyisme

Un registre peu populaire

Les entreprises et organismes québécois négligent de s'inscrire au registre des lobbyistes. C'est la conclusion à laquelle arrive le commissaire au lobbyisme dans son rapport annuel.

François Casgrain y donne l'exemple des 18 plus grandes firmes de génie-conseil. Aucune n'a inscrit de lobbyiste au registre depuis 2002. Il y voit une forme de résistance de la part des ingénieurs à se soumettre à la loi.

Également, parmi les dizaines d'organisations qui représentent des professionnels, seulement quatre groupes ont signifié leur intention de faire des représentations auprès du gouvernement.

C'est le cas notamment de la Fédération des médecins spécialistes. Cette organisation n'y est pas inscrite, même si elle est active.

La dernière année a été particulièrement mouvementée au chapitre de l'éthique et de la transparence. Le commissaire au lobbyisme a mené une enquête au sujet d'activités de la firme BPR dans le Bas-Saint-Laurent, qui a débouché sur une première condamnation d'un ancien titulaire de charge publique. L'ancien maire de Rivière-du-Loup et actuel député libéral, Jean D'Amour, a dû payer une amende de 500 $ pour avoir enfreint les règles d'après-mandat.

Des recommandations

Ainsi, dans ses recommandations au gouvernement, le commissaire au lobbyisme réclame des modifications à la loi pour en faciliter l'application. Il croit qu'elles s'imposent afin de clarifier la responsabilité des décideurs publics.

François Casgrain considère que le contexte actuel et l'intérêt croissant des citoyens pour l'éthique et la transparence sont des facteurs qui jouent en faveur d'une meilleure application de la Loi sur le lobbyisme.

Au cours de l'exercice 2009-2010, le commissaire au lobbyisme du Québec a réalisé près de 450 activités de surveillance et de vérification. Concernant le registre en tant que tel, le nombre des inscriptions a augmenté de 23 % en un an.

  • Quelques constats du Rapport du commissaire au lobbyisme du Québec 2009-2010

    • Sur un groupe ciblé de 21 entreprises minières, seulement 5 figuraient au registre, dont une seule avait un mandat en cours;
    • Parmi les 40 entreprises connexes à l'industrie minière (forage, exploration, géophysique), aucune n'était inscrite au registre des lobbyistes;
    • D'un groupe de 23 entreprises du domaine pharmaceutique constitué dans le cadre des activités de surveillance, 8 figuraient au registre des lobbyistes dont seulement 2 présentaient des mandats actifs;
    • Depuis novembre 2002, 25 des 45 ordres professionnels ont inscrit un ou plusieurs mandats au registre. Au 31 mars 2010, 13 ordres avaient des mandats actifs inscrits au registre des lobbyistes;
    • Des 87 organisations constituées à des fins professionnelles sélectionnées pour former un groupe cible, seulement 4 étaient inscrites au registre des lobbyistes;
    • Sur les 15 plus grands cabinets d'avocats de Montréal, 12 étaient inscrits au registre des lobbyistes, dont 6 avaient des mandats actifs;
    • Seulement 3 des 10 plus grandes firmes de comptables du Québec avaient des mandats actifs inscrits au registre des lobbyistes;
    • Aucune des 18 plus grandes firmes de génie-conseil n'a inscrit de lobbyiste d'entreprise au registre depuis 2002. Au 31 mars 2010, seulement 2 firmes de génie-conseil avaient des mandats actifs inscrits au registre par l'entremise de lobbyistes-conseils.



Il y avait aussi des commentaires...



Envoyé par viedange
12 juin 2010 à 10 h 37 HAE

Un preuve éloquente qu'un système de corruption gouvernementale est profondément implanté dans notre société. Faudrait essayer de s'en souvenir à la reprise des travaux.

Voteurs et voteuses libéraux, cette fois vous devez reconnaître qu'il n'y a qu'un seul parti capable de nous sortir de ce merdier, et c'est le PQ, ne vous en déplaise (j'en suis pas plus amoureux que vous). Ne nous laissons pas enfoncer jusqu'au point de non retour. La corruption c'est dangereux. Le peuple y perd tout son pouvoir et ça prendra un siècle pour rétablir nos institutions. Il est temps de puiser notre fierté dans un geste qui doit dépasser la partisanerie. Envoyez un message clair à ceux et celles qui ont sali, et notre peuple, et votre parti.

Pense-y bien: Les Canadiens de Montréal ont changé souvent d'entraîneurs et de personnel. Mais ils sont toujours là et ce sont encore nos'amours.



Envoyé par PaLe01
11 juin 2010 à 09 h 43 HAE

Le lobbyiste est une farce. Il suffit d'avoir des amis aux gouvernements et le tour est joué, quel farce!



Envoyé par VoirLoin
11 juin 2010 à 06 h 38 HAE

Peu d'incrits: pas surprenant, le PLQ a renommé cette liste "liste des contributeurs du PLQ" !!! Il suffit de s'y indcrire, de verser quelques milliers de dollars et voilà; vous avez accès aux ministres, vous avez une priorité pour les contrats et si le gouvernement n'a pas de contrat pour vous il créera ou modifiera un programme pour vous satisfaire. Simple, rapide et efficace (le PLQ amasse 8 millions par année contre 4 millions pour la majorité des parties provinciaux au Canada).



Envoyé par FROMM07
11 juin 2010 à 05 h 47 HAE

Ce n'est pas des inscriptions qu'il faut; c'est l'abolition pure et simple de ce tétage

Le lobbyisme c'est la plus belle façon d'ouvrir la porte à la malhonnêteté. Je souhaite l'élection d'un gouvernement qui va inscrire l'abolition de ce système rétrograde. L'aire des bandits à cravate doit finir.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Lobbyisme: Un registre peu populaire
« le: juin 12, 2010, 10:39:57 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!