mai 07, 2021, 10:09:20 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Québec chiffre ses coupures  (Lu 1307 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Québec chiffre ses coupures
« le: février 10, 2011, 01:22:12 am »
Québec chiffre ses coupures

L’obligation pour tous les ministères et organismes québécois de sabrer 25 % dans leurs dépenses de publicité ne rapportera que 18 M$ par an au gouvernement d’ici 2014, révèle un document rendu public, hier, à l’Assemblée nationale.

Le Conseil du Trésor a précisé les montants de dépenses en publicité qui ont servi de base de calcul afin de fixer les objectifs de compressions de 25 % pour chaque ministère, organisme et fonds du gouvernement du Québec.

Au total, c’est à peine 84 M$ de dépenses publicitaires qui ont été identifiées comme étant de « nature administrative » .

Évidemment, le gouvernement du Québec dépense beaucoup plus que ça en publicité annuellement, mais seules les dépenses de publicité « administrative » ont été considérées.

« Les dépenses de publicité dites de mission, c’est-à-dire celles liées directement aux services à la population, ont été retranchées des dépenses de référence » , explique le Conseil du Trésor dans sa réponse à la question que le député péquiste Sylvain Simard avait posée le… 29 septembre dernier.

De cette façon, la majeure partie des dépenses en publicité d’Hydro-Québec, de la SAQ, par exemple, ont été exclues du calcul et ne feront donc pas l’objet de compressions de 25 %.

On y apprend que c’est le ministère du Conseil exécutif qui devra couper le plus, puisque c’est lui qui dépense le plus en publicité. L’an dernier, le Conseil exécutif – qui appuie le travail du premier ministre – a acheté près de 19 M$ de publicité. Il devra donc couper près de 4,7 M$ par an.

Pas avant 2013-2014

Fait à noter : alors qu’en mai dernier, le gouvernement parlait d’économies « dès cette année » , le Conseil du Trésor admet maintenant que ces compressions ne seront pas complètement réalisées avant 2013-2014.

« Les objectifs de réduction des dépenses de fonctionnement de nature administrative, dont 25 % en publicité, en formation et en déplacement seront atteints en bonne partie d’ici 2013-2014 » , indique-t-on dans la réponse four nie hier.

En mai dernier, en déposant le projet de loi 100, le ministre des Finances Raymond Bachand avait chiffré à 34 M$ les économies réalisées par la compression de 25 % des dépenses de publicité, formation et déplacement.

« Cette mesure permettra des économies de 34 millions de dollars, dès cette année » , avait-il indiqué.

Comme 18 de ces 34 millions proviendront des dépenses de publicité, on peut donc déduire que les dépenses en formation et en déplacement, même combinées, sont moins importantes et que les couper de 25 % rapportera 16 M$ d’économies.

Au total, tous les ministères et organismes devront réduire de 10 % leurs dépenses de nature administrative. Au total, le gouvernement soutient que cela permettra d’économiser 229 M$ par année, d’ici 2013-2014.

Tous les ministères et organismes, y compris les réseaux de l’éducation et de la santé, sont touchés, en principe, par la loi 100, sauf Héma-Québec.


Source: Site web du Journal de Québec
« Modifié: février 10, 2011, 01:43:16 am par editeur »

gouvernement.qc.ca

Québec chiffre ses coupures
« le: février 10, 2011, 01:22:12 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!