mars 28, 2020, 04:30:39 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Hydro-Québec: Alliance avec un milliardaire russe?  (Lu 1215 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Hydro-Québec: Alliance avec un milliardaire russe?
« le: février 14, 2011, 03:24:56 pm »
Alliance avec un milliardaire russe?

Le potentiel pour développer des projets en Amérique latine fait saliver le milliardaire russe Oleg Deripaska, qui voudrait s’allier à Hydro-Québec afin d’y arriver.

Selon ce que rapportent certains médias, M. Deripaska, qui dirige le groupe diversifié Basic Element et une société en énergie EuroSibEnergo, pourrait rencontrer de hauts dirigeants de la société d’État la semaine prochaine. Cela inclut Thierry Vandal, président et chef de la direction d’Hydro.

Le but recherché est de lancer des projets hydroélectriques dans les pays émergents en profitant de l’expertise d’Hydro-Québec dans ce type d’installation.

Hydro-Québec n’a pas voulu commenter l’agenda de M. Vandal. Contacté par courriel, un adjoint de l’homme d’affaires n’a pas voulu détailler l’horaire de M. Deripaska au Québec. Mais il a été déjà confirmé que le milliardaire ne donnera pas d’entrevues aux journalistes.

Normal de consulter Hydro, dit Charest

Questionné à la sortie d’une rencontre de la Table Québec-municipalités, le premier ministre Jean Charest ne s’est pas montré surpris de cette possible rencontre entre l’oligarque et la société d’État.

« C’est assez usuel que des gens passent par Montréal pour consulter Hydro-Québec pour leur parler. Maintenant, est-ce qu’on fait des projets avec eux? Cela dépend des projets et c’est vraiment une question d’intérêt strictement québécois » , a-t-il soutenu.

« On fait déjà de l’international, on vend aux États-Unis. Notre expertise est sollicitée. Hydro va toujours recevoir ceux qui frappent à notre porte pour nous consulter sur comment ils devraient entreprendre des projets » , a poursuivi le premier ministre.

Hydro-Québec était active dans différents projets, notamment en Amérique du Sud, mais la société d’État a vendu ses participations dans différents projets, notamment dans Transelec, au Chili, en 2006.

Les motifs réels?

Cette approche inusitée de ce milliardaire crée toutefois une certaine suspicion chez les observateurs, notamment Claude Garcia, administrateur de sociétés et conseiller à l’ADQ. Selon lui, les motifs de ce rapprochement ne sont pas clairs.

« Je trouve bizarre qu’on souhaite obtenir l’expertise d’Hydro-Québec alors que l’entreprise Euro-Sib-Energo possède déjà 3 des 10 plus grandes centrales au monde » , s’est-il demandé.

À ses yeux, l’oligarque souhaite plutôt créer de la valeur pour son entreprise, qui souhaite entrer à la Bourse de Hong Kong en s’associant avec Hydro-Québec.

« M. Deripaska essaie d’intégrer son entreprise à la Bourse depuis plusieurs mois et il n’obtient pas le prix qu’il souhaite. Est-ce que c’est pour mousser cette émission qu’il fait cela ou est-ce qu’il est intéressé à la capacité d’emprunt d’Hydro-Québec? » se demande M. Garcia.

M. Deripaska a fait les manchettes en 2007 en investissant 1,54 milliard de dollars dans Magna International.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Hydro-Québec: Alliance avec un milliardaire russe?
« le: février 14, 2011, 03:24:56 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!