mai 07, 2021, 08:12:31 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Finances publiques du Québec: Trop d’optimisme  (Lu 760 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Finances publiques du Québec: Trop d’optimisme
« le: février 22, 2011, 10:32:00 pm »
Trop d’optimisme

La réputation des finances publiques du Québec n’inquiète pas, pour le moment, les agences de crédit, même si ses objectifs de contrôle des dépenses sont considérés comme optimistes.

C’est le point de vue qu’ont donné plusieurs experts après le dépôt du dernier rapport du Vérificateur général du Québec. Rappelons que, selon Renaud Lachance, Québec dépensera 5 milliards de dollars de plus que prévu d’ici 2014.

Debra Roane, vice-présidente et directrice principale du crédit chez Moody’s à New York, fait partie de ces experts. Elle estime en effet que le gouvernement a été un peu optimiste avec son budget, l’an dernier.

« Ils ont prévu un faible niveau de dépenses sur trois ans, comparativement aux dépenses du passé. Nous trouvons que c’est un défi d’y arriver étant donné les pressions à la hausse provenant de la santé et de l’éducation » , a-t-elle expliqué.

Sur la bonne voie

Ce n’est pas le seul problème des gouvernements provinciaux. Selon d’autres analystes consultés par le réseau Argent, une partie importante des dépenses des provinces - certains évoquent le taux de 70 % - sont régies par des contrats de travail. Les hausses salariales peuvent donc peser très lourd sur un budget. Pour limiter cet impact, il faudrait donc négocier avec les syndicats.

Malgré les 5 milliards $ de dépenses supplémentaires anticipées par le Vérificateur général du Québec, la Belle Province semble globalement se trouver sur la bonne voie, selon Debra Roane.

« Cela donne un niveau de confort quant à l’idée qu’ils n’atteindront pas les cibles, mais qu’ils se sont engagés à prendre la bonne direction. Ce que nous cherchons est une réponse crédible en matière de politiques. (C’est une bonne chose) si vous dépensez plus en santé, mais que vous effectuez des compressions ailleurs ou que vos revenus sont plus importants que prévu. »

Bien vue

Du point de vue des agences de notation, les hausses de TVQ et de tarifs constituent également des outils efficaces pour contrôler l’équilibre budgétaire. « Nous n’avons pas de préférence sur la façon d’équilibrer le budget, tant que le but est atteint » , a expliqué Debra Roane. Aucune des agences consultées par Argent ne compte revoir sa note pour le Québec.

Celle de Moody’s est Aa2 avec un horizon « stable » , et ne devrait pas bouger.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Finances publiques du Québec: Trop d’optimisme
« le: février 22, 2011, 10:32:00 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!