avril 06, 2020, 09:41:39 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Limoilou: Projet d’Hydro qui inquiète  (Lu 1696 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Limoilou: Projet d’Hydro qui inquiète
« le: février 22, 2011, 11:51:13 pm »
Projet d’Hydro qui inquiète

Un projet d'aménagement de lignes souterraines à haute tension inquiète des résidants de Limoilou.

« C'est la première fois que ça se passe au Québec dans un quartier résidentiel, des lignes de tension aussi élevées avec d'aussi grands champs magnétiques » , a signalé Pascale Boudreault, dont la maison se trouve à 18 mètres du tracé envisagé. Maman de jeunes enfants, présentement enceinte, Mme Boudreault souhaite s'assurer qu'il n'y a pas de risques pour la santé des enfants, notamment.

Certaines études démontrent en effet des liens entre la présence de lignes à haute tension à proximité de résidences avec le développement de cancers. « On est à vérifier si le tracé choisi avait été discuté avec la Ville et quels seront les impacts » , a indiqué la conseillère Denise Verreault.

Sa collègue Ginette Picard-Lavoie, qui habite le secteur, a déploré que les assemblées d'information d'Hydro-Québec aient eu lieu seulement le 20 janvier, alors que le marquage avait déjà été effectué.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Limoilou: Projet d’Hydro qui inquiète
« le: février 22, 2011, 11:51:13 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
L'enfouissement de fils inquiète les résidents de Limoilou
« Réponse #1 le: février 23, 2011, 02:53:29 am »
L'enfouissement de fils inquiète les résidents de Limoilou

Des résidents du secteur de Limoilou sont préoccupés par les conséquences d'un projet d'enfouissement de deux lignes à haute tension sur la santé des enfants.

Hydro-Québec prévoit enfouir les fils à quelques mètres de centaines de résidences et d'une garderie.

Le sujet a été soulevé lundi soir au conseil municipal de Québec.

Une résidente du quartier, Pascale Boudreault, évoque des études selon lesquelles la présence de fils à haute tension à une distance de 7 à 10 mètres d'une résidence pourrait représenter un risque pour la santé des enfants. « J'ai reçu des chiffres d'Hydro-Québec. Par exemple, une maison qui est à sept mètres des fils, quand le minimum de courant passe dans les fils, va recevoir la valeur de courant qui a été déterminée comme étant peut-être cancérigène pour les enfants », soulève Mme Boudreault.

Cette résidente soutient par ailleurs qu'Hydro-Québec ignore le nombre de résidences qui pourraient être ainsi exposées au champ électromagnétique.

La conseillère du district, Ginette Picard-Lavoie, déplore quant à elle le manque d'information de la part d'Hydro-Québec. Elle souligne qu'Hydro-Québec a tenu des assemblées d'information seulement après le début des travaux de marquage indiquant l'emplacement de l'enfouissement des fils.

La présidente du conseil d'arrondissement, Suzanne Verreault, a pour sa part demandé à Hydro-Québec d'enfouir les fils à haute tension sous des rues principales plutôt que dans des rues de quartiers résidentiels.

Elle dit attendre une réponse d'Hydro-Québec à cet effet.



Et il y avait des commentaires...



Envoyé par jesuisrod
22 février 2011 à 15 h 32 HNE

Il est facile de parler de paranoïa ou de peur lorsqu'on est pas concerné par le trajet.

Moi j'habite dans un demi-sous-sol sur une des rues concernées et si vous me donniez le choix, je préférerais fortement qu'il n'y en ait pas. Je ne suis pas scientifique et je ne suis pas en mesure de critiquer les études scientifiques d'un bord ou de l'autre.

J'ai l'impression que ce tracé a été choisit d'avantage pour sauver des coups d'un tracé plus long et d'éviter les inconvénients de troubler la circulation sur les artères principales beaucoup plus que sur les possibles méfaits sur la santé.

Entre un risque pour la santé incertain et aucun risque, je choisit aucun risque.



Envoyé par fleche03
22 février 2011 à 14 h 32 HNE

Attention. Ce n'est pas le remplacement d'une ancienne ligne électrique, mais une toute nouvelle ligne destinée à fournir le courant à la haute-ville de Québec.

Pour les infos sur le trajet voir: http://www.hydroquebec.com/projets/limoilou.html et http://www.hydroquebec.com/projets/pdf/limoilou_info_2010.pdf pour y voir le tracé. Ce tracé passe complètement dans les quartiers résidentiels et si j'étais voisin de ce tracé, je serais inquiet aussi.

D'autres tracés auraient été possible comme par exemple via Henri Bourassa ou la ligne aurait été plus éloigné des maisons, mais à la place la petite rue du Mont-Thabor a été préféré. Cette ligne passera aussi par la rue des Chênes à coté de deux écoles: pourtant juste un peu au nord il y a la 41e rue avec amplement d'espace pour cela.

Cela me semble bien discutable et même si les études se contredisent sur les effets des tensions électriques, la prudence doit être de mise.



Envoyé par Gauv54
22 février 2011 à 12 h 54 HNE

Le lien entre les champs électromagnétiques et la leucémie chez les enfants n'a jamais été démontrée, il existe de nombreuses études contradictoires. Cela étant, si les Québécois continuent à avoir peur de leur ombre comme cela semble être le cas, il ne reste qu'à déconnecter le Québec, de le mettre à l'abri de toute forme d'énegie polluante ou dangereuse (électricité, pétrole, gaz, nucléaire, charbon). En fait, je vous propose de vivre comme les Amishs de Pennsylvanie. Ce genre de vie me semble très reposant et pastoral. Tous en calèche, lavage du linge à la main, travaux domestiques exigeants physiquement, je suis certain que beaucoup de Québécois y gagneraient. Les Amishs sont sveltes, ne mangent jamais de McDo ou de poulet industriel, ils sont agriculteurs et autosuffisants. Oui, cette perspective me sourit.



Envoyé par gadjet
22 février 2011 à 12 h 52 HNE

Ne pas oublier que le sol est un bien meilleur conducteur que l'air selon l'inverse de la résistance:

R = Résistivité(en ohm/m)* ( Longueur / Superficie) ou
R = Longueur / ( Conductivité * Superficie)

La conductivité varie selon la température et évidemment, la composition du sol.

J'imagine que les ingénieurs y ont pensé. Ou pas.



Envoyé par AlexandreF
22 février 2011 à 10 h 42 HNE

@pierluc - Bien dit!

Les scientifiques sont eux-mêmes en questionnement. Avant de procéder à ces travaux, il serait normal d'indiquer le positionnement d'Hydro-Québec sur ces sujets, et pourquoi les travaux ne vont pas augmenter significativement le risque des citoyens sur place!



Envoyé par NLemyre
22 février 2011 à 10 h 40 HNE

Pierluc a raison: Hydro-Qc, expliquez-vous, ça presse!!



Envoyé par pierluc
22 février 2011 à 10 h 17 HNE

J'imagine qu'il y a moyen d'isoler les câbles pour prévenir les champs magnétiques.

Et puis, les champs magnétiques, ils les ont déjà avec les câbles suspendus au dessus de leurs têtes.

Hydro devrait leur fournir une brochure illustrée pour leur expliquer ce qu'ils vont faire et les rassurer. Autrement le monde vont paniquer bien raide. Et, ça se comprend.


Source: Site web de Radio-Canada

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!