mars 28, 2020, 03:23:03 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: REQ: Retards considérables à cause de la mise à jour informatique  (Lu 1233 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Retards considérables à cause de la mise à jour informatique

L’avocat Alain Lessard est en furie : il tente d’enregistrer son cabinet d’avocats au registraire depuis le 5 février, sans succès.

Le responsable, c’est une mise à jour des systèmes informatiques du Registraire des entreprises du Québec (REQ). Et cette mise à jour cause bien des maux de tête aux entrepreneurs du Québec.

Depuis plus de trois semaines, les systèmes ne sont plus en mesure d’enregistrer ou de renouveler leur statut d’entreprise.

Le REQ a commencé à installer son nouveau système informatique, il y a trois semaines. Il n’a toutefois pas gardé l’ancien système en fonction afin de continuer d’offrir des services aux entreprises. À cause de cette restructuration, le site Internet ne fonctionne qu’une fois sur deux et le système de paiement est cliniquement mort. La mise en ligne du nouveau système se fait progressivement depuis le 14 février.

L’avocat a d’abord essayé de s’inscrire sur Internet, mais a été bloqué à l’étape du paiement. En personne, il n’a pas pu payer, que ce soit par carte de débit, de crédit, par chèque ou même en argent comptant. « Pendant ce temps, j’encours des pertes, des coûts, mes employés veulent toucher leur salaire et je ne peux pas ouvrir de compte à la banque pour ma compagnie » , a expliqué Me Lessard.

« C’est incroyable qu’en 2010, le ministère n’ait pas planifié adéquatement son projet de restructuration » , a-t-il ajouté.

Les entreprises qui ne sont pas enregistrées ou qui ne peuvent pas renouveler leur statut sont incapables de fonctionner selon la loi. Il est impossible pour elles d’obtenir des numéros de TPS et de TVQ, de payer les employés et les fournisseurs, d’encaisser des chèques ou d’obtenir une couverture d’assurance.

Solution en vue?

L’avocat dit pour l’instant fonctionner dans l’illégalité. « Je dois opérer en hors-la-loi contre ma volonté. Mon cabinet doit offrir des services même si je ne suis pas inscrit au registre. »

L’équipe du registraire met les bouchées doubles pour régler le problème, a affirmé la porte-parole de Revenu Québec, Valérie Savard. « La fonction de recherche sur le site est rétablie et les autres services entreront en fonction d’ici les prochaines heures et les prochains jours. »

Pourtant, personne, au ministère, n’a pu confirmer à Me Lessard quand le problème serait réglé. On lui a tout de même proposé un certificat de conformité, qu’il n’a toutefois pas reçu.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca


 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!