mai 31, 2020, 09:04:01 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Gaz de schiste: Québec a laissé filer 5 G$  (Lu 1065 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Gaz de schiste: Québec a laissé filer 5 G$
« le: mars 12, 2011, 11:41:53 pm »
Québec a laissé filer 5 G$

Le gouvernement du Québec pourrait avoir laissé filer cinq milliards de dollars avec les permis délivrés à l’industrie gazière, constate le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) dans son rapport rendu public mardi.

« En se référant au prix moyen de 500 $ l’hectare de l’Alberta, le Québec aurait pu percevoir environ cinq milliards de dollars pour les dix millions d’hectares sous permis. Ces revenus auraient été conservés par l’État, qu’il y ait eu ou non développement de gisements gaziers » , est-il écrit dans le rapport.

Argent a révélé il y a quelques semaines que la valeur des permis miniers avait bondi lors des derniers mois. Selon un rapport d’analyste sur l’entreprise australienne Molopo qui a des activités dans la vallée du Saint-Laurent, le prix avait atteint 575 $ l’hectare, une hauteur stratosphérique comparativement au prix payé à Québec (10 cents l’hectare).

Le député péquiste Scott MacKay se base sur ce rapport de la firme Macquarie pour affirmer que le Québec pourrait en ce moment vendre ses permis au prix où l’Alberta vend les siens.

M. MacKay pense que le Québec a laissé beaucoup d’argent sur la table en cédant à un prix aussi dérisoire des permis couvrant une partie importante du territoire québécois. « Dans le contexte où le gouvernement Charest peine à rééquilibrer son budget, c’est assez renversant de voir ça », a-t-il dit.

M. MacKay a nié l’argument voulant que le gouvernement n’ait pas eu toute l’information disponible pour mesurer le potentiel gazier du sous-sol québécois quand il a vendu ses permis. « La SOQUIP avait fait des recherches, Hydro-Québec, pétrole et gaz avaient aussi des informations et beaucoup d’employés de ces organisations sont ensuite allés travailler pour le secteur privé », a-t-il soutenu.

Comparaison boiteuse

Du côté de l’industrie, on mentionne cependant que la comparaison entre le Québec et l’Alberta est boiteuse. Selon l’expert minier John Le Bouthillier, les permis ont été vendus à l’enchère, comme dans l’Ouest, et personne à l’époque n’était désireux de les acheter à meilleur prix.

On ne peut pas comparer un marché mature comme l’Alberta, où des années de recherche ont montré sans conteste le potentiel gazier et pétrolier du sous-sol, à celui d’un marché naissant comme celui du Québec, selon cet expert.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Gaz de schiste: Québec a laissé filer 5 G$
« le: mars 12, 2011, 11:41:53 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!