mars 28, 2020, 04:10:30 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Route 167: Les coûts explosent  (Lu 1234 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Route 167: Les coûts explosent
« le: août 08, 2011, 01:07:35 am »
Les coûts explosent

Il devait initialement coûter 180 millions. Ensuite 269 millions. Enfin, lors de l’annonce officielle d’hier, on a appris que le coût du prolongement de la route 167, entre Mistissini et les monts Otish, s’élèverait à 331,6 millions.

« On a rajouté l’inflation, parce que (la construction de) la route prendra cinq ans. C’est pour protéger l’entente et les coûts pour tout le monde », a fait savoir Norman MacMillan, ministre délégué aux Transports.

La compagnie Les Diamants Stornoway participera à hauteur de 44 millions de dollars dans cet investissement, sans compter un apport de 1,2 million par année (à partir de 2015) pour l’entretien du nouveau tronçon de 243 kilomètres.

« 30 millions de carats »

Les travaux, qui débuteront en novembre, devraient se terminer en 2015 et permettre à Stornoway d’exploiter son projet Renard, « la première mine de diamants du Québec » , à 360 km au nord-est de Chibougamau.

« Il y a un potentiel de 30 millions de carats de diamant sur 25 ans », a lâché le premier ministre, dont les yeux scintillaient littéralement.

Stornoway, contrôlée à 37 % par Investissement Québec, prévoit des investissements totaux de 500 millions dans son projet Renard. La main-d’oeuvre prévue est de 300 travailleurs. Le prolongement de la route 167 devrait également profiter à d’autres projets inscrits dans le cadre du Plan Nord. Québec les annoncera au fur et à mesure dans les prochains mois.

Dans l’attente d’Ottawa

Signe de la confiance de Québec, le gouvernement Charest a annoncé ces sommes pour le prolongement de la route 167, alors même que « Renard » a encore besoin d’autorisations environnementales du palier fédéral. Ces procédures devraient durer au moins une année.

« Le type de projet que nous avons n’est pas un projet qui nous envoie des signes d’inquiétude. Le processus est bien engagé et le niveau d’acceptabilité sociale est assez élevé déjà. On est assez rassurés là-dessus », a répondu Jean Charest à une journaliste qui lui demandait si Québec n’était pas en train de faire fi d’Ottawa.

Présent à l’annonce d’hier, Luc Ferland, député péquiste d’Ungava, s’est félicité du prolongement de la route 167. Il espère cependant que ce vaste projet profitera vraiment aux populations locales.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Route 167: Les coûts explosent
« le: août 08, 2011, 01:07:35 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!