mars 28, 2020, 04:20:13 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Les esclaves du Plan Nord  (Lu 1717 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Les esclaves du Plan Nord
« le: février 14, 2012, 12:31:25 am »
Par J. Jacques Samson

Ce n’est pas parce qu’une allégation mensongère est répétée cent fois qu’elle devient réalité. Cette technique est toutefois abondamment utilisée dans la critique péquiste et environnementaliste du Plan Nord.

Les Québécois ne veulent pas travailler comme cueilleurs; ils préfèrent l’aide sociale.

De passage à l’émission de Denis Lévesque à TVA, l’auteur Richard Desjardins a avancé que les propriétaires chinois d’une mine dans le Nord québécois y ouvriraient des camps de travail et importeraient de la main d’oeuvre chinoise à bon marché pour exploiter nos ressources.

M. Desjardins a apporté cet argument à la façon de quelqu’un qui détient une information privilégiée. Pressé de questions, il l’a attribuée à la députée péquiste de Vachon, Martine Ouellet, critique en matière de mines et de gaz de schiste.

M. Desjardins s’est aussi permis un parallèle avec les ouvriers agricoles mexicains recrutés pour faire les cueillettes au Québec. Or, sans cette main d’oeuvre, il n’y aurait pas de production. Les Québécois ne veulent pas travailler comme cueilleurs; ils préfèrent l’aide sociale. Ces travailleurs étrangers sont régis par nos normes du travail et admissibles aux régimes d’avantages sociaux. Ce ne sont pas des esclaves!

LES FAITS

L’exploitation minière est au coeur du Plan Nord. Des investissements privés de plusieurs milliards ont été annoncés au cours des derniers mois. Parmi les multinationales impliquées, il y a effectivement des chinoises. L’une d’elles, Wisco et son partenaire canadien, Adriana Resources, ont annoncé en septembre 2011 qu’ils sortiraient 50 millions de tonnes de fer par an pendant cent ans, au coût de 13 milliards.

À la fin août, Jilin Jien Nickel Industries, qui avait fait l’acquisition d’une mine une année plus tôt pour 400 M$, annonçait qu’elle investissait un autre 400 M$ dans ses installations. Le président Wu Shu a certifié que la main-d’oeuvre serait québécoise. La compagnie emploie 350 personnes qui préparent la mise en production en 2012.

Dans les faits, je n’ai trouvé nulle part d’ouverture prévue ou possible de camps de travail pour travailleurs chinois à bon marché. Nos lois et notre organisation du travail ne le permettraient pas. Il ne faut donc pas dire n’importe quoi simplement pour dénigrer plus efficacement.

UNE CENNE LA TONNE

Jean Charest est par ailleurs souvent comparé par Pauline Marois et ses alliés à l’ex-premier ministre Maurice Duplessis qui vendait le fer de Schefferville une cenne la tonne aux Américains. C’est une façon d’illustrer que M. Charest braderait nos ressources naturelles.

La vérité est que les redevances exigées des minières ont été relevées en 2010 de 12 jusqu’à 16 % en 2012 et les crédits et allocations qui permettaient à ces compagnies de s’en tirer à un seuil aussi bas que 4,7 % parfois, ont été réduits. Le plancher a été fixé à 7 %.

Le plus ironique est que le taux des redevances avait été réduit en 1995 par un gouvernement du PQ auquel appartenait Mme Marois. De plus, un crédit d’impôt de 40 % sur les coûts reliés à l’exploration a été introduit par Mme Marois elle-même en 2001, alors qu’elle était ministre des Finances. Les minières ont ainsi économisé 543 M$ entre 2001 et 2010. Je ne prêterais pas l’intention pour autant à Mme Marois d’avoir voulu engraisser des compagnies amies du régime péquiste.

L’exploitation de nos ressources est un débat majeur pour notre société dans le contexte du Plan Nord. Peut-on le mener intelligemment, S.V.P.?


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Les esclaves du Plan Nord
« le: février 14, 2012, 12:31:25 am »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Plan Nord = Mauvais Plan
« Réponse #1 le: février 14, 2012, 12:40:43 am »
Ah! Ben, je n'étais même pas au courant que les redevances avaient été relevées à 7%.

7%...

Ayoye, on va venir riches, avec ça!

Lorsque les transnationales étrangères feront 1 milliard de dollars avec NOS RESSOURCES, notre gouvernement aura le droit de percevoir 7%, soit 70 millions de dollars — quelle farce!

Pourquoi est-ce une farce?

Parce que Xstrata Nickel qui exploite la mine Raglan, dans le Nord du Québec, fait transiter un bateau plein de nickel, d'une valeur variant de 1 à 2 milliards de dollars à chaque 2 semaines, dans le Port de Québec (pour l'envoyer à Sudbury se faire "raffiner" et ensuite, hop, en Norvège, où il NOTRE NICKEL est mélanger à tous les autres afin d'être vendu par Glencore, une transnationale basée en Suisse).

Ainsi, le gouvernement du Québec ne perçoit pas 7% de ces milliards parce qu'Xstrata Nickel est basé en Australie et qu'il est impossible pour notre gouvernement d'aller fouiller les poches d'une compagnie là-bas... et comme on est affamé d'investissements étrangers, Xstrata peut continuer à prendre NOTRE NICKEL sans être dérangé.

Allez ESSAYER de savoir combien Xstrata Nickel nous verse en redevances... vous n'y arriverez pas car le gouvernement ne veut pas le dire. Pourquoi gardent-ils ça secret? Parce qu'on ne perçoit RIEN, c'est une gigantesque supercherie!

Vous croyez qu'on va avoir 1 cenne noire des transnationales chinoises et indiennes qui vont venir se servir dans NOTRE SOUS-SOL? Continuez de rêver, ça n'arrivera JAMAIS.

7%...

Quel niaisage et dire que J. Jacques Samson essaie de nous faire avaler ses couleuvres pro-libérales...

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!